Commune

de

Barbâtre

A+ a-

Manifestations

Quelles sont nos actions ?

Les élus de la Commune et du CCAS dont le mandat est prolongé jusqu’en Mai, les personnels...

Restez à la maison

JE RESTE CHEZ MOI, JE SAUVE DES VIES.

COVID-19 : numéros utiles

Le numéro vert qui répond aux questions sur le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2, Covid-19) est...

CORONAVIRUS

STADE 3 : confinement jusqu'à nouvel ordre

RENFORCEMENT DES DIGUES DU GOIS ET DES MATTES

 

Le principe général des travaux est :

- Le confortement et le renforcement de certaines zones des digues ;

- Le débroussaillage des ouvrages ;

- La suppression des arbres morts (digues du Gois) ;

- Le nettoyage et rejointage des parties maçonnées (digue du Gois) ;

- Le re bouchage des terriers ;

- Le rehaussement de certaines sections des ouvrages.

 

Les opérations de renforcement et de réhausse des digues sont inscrites dans le Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI), label obtenu par la Communauté de Communes de l’Ile de Noirmoutier en 2012.

 

Principes d’aménagement

Le site a fait l’objet d’un diagnostic approfondi étendu à une échelle élargie à l’Ile de Noirmoutier. Chaque digue et sous-secteur de digue été décrit finement sur ses différents aspects, tant structurels que paysagers ou environnementaux.

Le résultat des recherches préalables et observations a été présenté dans un dossier de diagnostic (DIAG) qui a servi de base à l’élaboration de différents scenarii d’aménagements d’ouvrages de protection en adéquation avec leur contexte. Les différents scenarii, développés en phase de programmation (PROG) ont par la suite été comparés sur la base d’une analyse multicritère afin de dégager les solutions de traitement des différents ouvrages qui apparaissent aujourd’hui offrir les meilleurs compromis en terme de faisabilité.

 

Aspects paysagers

La section de la digue du Gois débute à l’angle du polder de Sébastopol et comprend une section maçonnée côté mer (partie est) puis une section en terre (partie ouest).

Une première section de la digue, qui constitue la moitié Est de celle-ci est caractérisée par la végétation des cyprès âgés est très visible au-dessus de la digue du fait de la hauteur des frondaisons qui contraste avec les strates végétales indigènes.

Afin d’assurer la pérennité des points d’appels visuels constitués par les frondaisons des arbres, de nouveaux cyprès seront replantés en arrière de digue et continueront sur le tiers Est de la digue du Gois.

Ensuite, afin d’assurer une cohérence entre la partie visible existante de la digue et la rehausse prévue sous la forme d’un muret en crête de digue, il sera prévu de mettre en oeuvre un parement en pierre de ce muret qui reprendra les codes visuels de construction de la digue.

 

Montant des travaux HT :

Estimation : 1 529 170 €

Frais généraux : 150 000 €

Digue du Gois : 691 290 €

Digue des Mattes : 642 880 €

Batardeau : 45 000 €

 

Planning :

  • Enquête publique jusqu'au 14 juin 2018

  • Autorisation préfectorale : septembre 2018

  • Travaux digue du Gois : mi-septembre à fin décembre 2018

  • Travaux digue des Mattes : avril à fin juin 2019.


Chères Barbâtrines, Chers Barbâtrins, Chers Amis,

Nous connaissons et vivons une terrible épreuve, une crise sanitaire exceptionnelle, en confinement total pour certains, en veille ou en télétravail à distance, mais surtout en première ligne pour d’autres dont le métier et l’engagement exposent aux plus grands risques pour sauver des VIES.

MERCI ET BRAVO - C’est à ces derniers, médecins, soignants médicaux et paramédicaux, pompiers, gendarmes, aidants au domicile, personnels des établissements de retraite, des services communaux et intercommunaux, commerçants et personnels des commerces essentiels, bénévoles du Secours Populaire et des actions sociales, élus en charge des collectivités et des CCAS, que j’adresse personnellement et en votre nom à tous, de vifs remerciements pour tout ce qu’ils font depuis le début de cette crise , pour soigner, aider, soulager, rassurer, et sauver des VIES. Chapeau !

Les élus du conseil municipal qui poursuivent leur mandat, les membres du CCAS, les personnels de tous les services communaux, sont au travail à distance, parfois sur le terrain. Ils échangent entre eux et ne relâchent pas un instant leur détermination. Ils ne vous oublient pas.

SAUVEZ DES VIES, RESTEZ CHEZ VOUS !
Ce message que nous ne répèterons jamais assez, doit être pris au sérieux et respecté par tous. Le confinement, difficile à vivre, qui va durer encore plusieurs semaines, est la meilleure arme contre le virus qui menace chacun de nous.

BARBATRE, ne sera pas épargnée. Déjà nous comptons chez nous et sur l’Ile des cas de suspicions, des symptômes COVID qui nécessitent, soins, suivi et vigilance, et ne touchent pas que les personnes âgées. Attention aux rumeurs et fausses nouvelles qui veulent créer psychose et panique. Vérifiez les sources, n’y participez pas.

J’en appelle à chacune et chacun de vous, et je connais bien vos qualités, de courage, de tolérance, de solidarité, afin qu’elles soient mises en œuvre et nous permettent de franchir tous ensemble, avec un regard vigilant, des gestes généreux autour de nous, cette tempête exceptionnelle qui bouscule nos VIES.

J’ai confiance en vous. Soyons exemplaires, solidaires, bienveillants, et pleins d’idées pour occuper le temps, échanger en famille avec les amis, conforter par mail ou au téléphone les plus stressés, afin de donner de la positivité à cet enfermement temporaire . Nous avons cette chance à Barbâtre et sur l’Ile de disposer de maisons individuelles, de cours, de jardins, d’arbres en fleurs, de beaux espaces naturels, pensons à ceux qui sont emmurés à la ville ou sans abris.

Ne ménageons pas nos efforts pour ce vivre mieux à partager ensemble. Dans un encadré spécial, nous vous présentons les actions que nous avons initiées et mises en œuvre pour les plus exposés, les plus fragiles, les plus démunis, toutes celles et tous ceux qui ont besoin d’amitié et d’amour.

PENSEZ A EUX EN PRIORITÉ , PENSEZ AUSSI A TOUS LES AUTRES !
Avec nos meilleurs sentiments.

Au nom du conseil municipal et du Centre Communal d’Action Sociale,Louis GIBIER, Maire et Président du CCAS.